"Être parent, c'est quelque chose d’exclusif "


Tomber enceinte et devenir mère sans perdre sa liberté
Devenir Mère

"Être parent, c'est quelque chose d’exclusif, d'une part beaucoup de responsabilités, et d'autre part un manque de contrôle. Ça me fait très peur !"

Elle s’approche des 40 ans, mariée, sans enfant.

Jusqu’à ce jour, elle ne voulait pas d'enfants.

Elle se sentait heureuse avec ses chiens.

Récemment, son mari a exprimé son désir d'avoir un enfant.

Et par ailleurs, les personnes qui l’entourent lui « renvoient le reflet » qu'elle a sans doute toutes les qualités pour être mère, comme si elle était née pour cela, et qu’elle y était destinée.

Elle s’est donc laissée convaincre et le couple a commencé y « travailler »... mais sans succès.

C’est à ce moment-là qu’elle s’est tournée vers moi. On a très vite compris qu'il y a beaucoup de peurs en arrière-plan :

Peur que son corps ne tienne pas le coup,

Peur de ne pas être une bonne mère,

Peur de trop s’inquiéter par rapport à ce qui pourrait arriver à l'enfant,

Peur de prendre une responsabilité sur laquelle elle n'a aucun contrôle,

Et le plus effrayant... la peur de perdre sa liberté !!

Elle se trouvait visiblement en conflit intérieur profond, entre fonder une famille et protéger sa liberté.

Ce qui l’a amenée à ressentir beaucoup de stress, une déperdition d'énergie, et à croire qu'elle était physiquement trop faible pour supporter la grossesse - une situation de blocage !

En creusant davantage afin de comprendre la source du conflit, la phrase suivante est apparue :

"Être parent, c'est quelque chose d’exclusif, d'une part beaucoup de responsabilités, et d'autre part un manque de contrôle. Ça me fait très peur !'

D'où provenait donc cette définition d’être mère qui menaçait sa liberté ?

Puis elle a ajouté :

"Parce que c'est très important pour moi de ne pas ressembler à mes parents. Ils nous ont mis au monde, les uns après les autres. Mais ils ne s'occupaient pas de nous, et étaient totalement indifférents envers nous ou ce qui pouvait nous arriver. Je ne suis pas du tout prête à être une mère comme ça ! "

Ces dernières phrases mettaient en évidence différents traumatismes... nous les avons évacués, les uns après les autres pendant la thérapie, ainsi que les diverses émotions, croyances et peurs qui y étaient associées.

Après la naissance de son enfant, elle m'a écrit qu'elle se trouvait dans la maison qu'elle avait imaginée lors d'une de nos séances, séance pendant laquelle nous avons travaillé avec « l’imagination créatrice". Elle m’écrivait également qu’elle ressentait les mêmes émotions qui avaient été présentes lors de cette séance : calme, satisfaction, bonheur.

Elle est aujourd’hui en paix avec elle-même, et avec le merveilleux cadeau qu'elle a reçu.

Si vous aussi vous rencontrez des difficultés à tomber enceinte, n'hésitez pas à me contacter.


Vous pouvez lire un autre article sur le même sujet ici.

Estelle Rimon

Thérapeute psycho émotionnelle, Kinésiologue, Master PNL, Energéticienne

Cours privé de mathématiques combiné à une thérapie émotionnelle

Netanya (Ir Yamim ), Hod Hasharon, à distance

052-4748454

A la une
Articles récents
Archive
Recherche par mot clef
Me suivre
  • Facebook Basic Square

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

Ne manquez aucune actualité