« Est-ce que je pourrai être une bonne mère après ce que mon père m'a fait ? »


Tomber enceinte, avoir un bébé
Donner naissance

« Est-ce que je pourrai être une bonne mère après ce que mon père m'a fait ? »

Elle a lancé en entrant dans ma clinique : « Je veux tellement un enfant ! »

Elle a tenté plusieurs traitements de fertilité, mais sans succès.

Elle est désespérée, pleure, à l’impression de tomber lentement dans la tristesse et la dépression. Et cette question qui revient en boucle : « Pourquoi ? Pourquoi est-ce que ça m'arrive à moi ? »

Au cours du soin, on découvre que malgré son énorme désir d’enfant, elle a aussi très peur.

Peur de quoi exactement ? Que la grossesse ne se passe pas bien ? Que l'accouchement soit difficile/douloureux ? Que l'enfant ne soit pas en bonne santé ? Etc….

Elle me surprend avec cette phrase qui arrive de nulle part (de son inconscient) : "Est-ce que je pourrai être une bonne mère après ce que mon père m'a fait ?"

Je comprends que cela vaut la peine de creuser et de vérifier si la clef ne se trouverait pas là précisément.

Il s'agit de harcèlement sexuel durant plusieurs années, ce qui la même conduite à se perdre par rapport à son identité sexuelle pendant sa période d’adolescence.

Les choses deviennent claires, son traumatisme est double, d'une part l'expérience du harcèlement, et d'autre part l’inconcevable : comment une personne aimante (le père) est-il capable de nuire à son enfant à ce point ?

Ce double traumatisme a engendré en elle un conflit intérieur - "Qui peut m'assurer que cela ne m'arrivera pas à moi aussi, que je ne nuirai pas à mon propre enfant ?" - entraînant un blocage - l’incapacité à concevoir. (Inconcevable nous avons dit, n’est-ce pas ? ;-))

A ce stade de la consultation, les choses deviennent compréhensibles, car il est bien connu que les traumatismes activent un mécanisme de défense, qui amène à l’arrêt, à l’évitement, au combat, etc.

Une fois comprises les raisons de ses inhibitions, nous avons pu travailler ensemble afin d’intégrer les expériences, de guérir/libérer les traumatismes et de résoudre les conflits.

Aujourd'hui, elle est mère de deux enfants, heureuse et confiante dans son rôle de mère.

Parfois, le blocage qui empêche de tomber enceinte ne se situe pas "dans le ventre", ou du moins pas physiquement. Il peut s’agir d’un blocage émotionnel, mental, énergétique ou tout à la fois. J'ai les outils pour libérer ce qui est "bloqué dans le ventre" à tous ces niveaux, et sous tous ces aspects.

Alors si vous aussi vous rencontrez des difficultés à tomber enceinte, malgré de nombreux traitements, n'hésitez pas à me contacter.


Vous pouvez lire un autre article sur le même sujet ici.

Estelle Rimon

Thérapeute psycho-émotionnelle, Kinésiologue, Master PNL, Energéticienne Prof de Math donnant des cours particuliers en combinaison avec des soins de libération Netanya (Ir Yamim), Hod Hasharon, Online

A la une
Articles récents
Archive
Recherche par mot clef
Me suivre
  • Facebook Basic Square

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

Ne manquez aucune actualité